J’ai testé pour vous : Les produits LUSH

Hello all,

Et voilà, environ 1 000 ans après tout le monde je teste enfin les produits de la marque LUSH. Cela fait vraiment trèèèèèèèès longtemps que j’en entends parler car la marque anglaise n’est pas nouvelle nouvelle sur le marché français (2005 pour le premier magasin ouvert à Paris). Il y avait une réelle curiosité de ma part de découvrir ces produits. On en entends beaucoup parlé pour les bombes de bain multicolores et les cosmétiques solides et surtout… l’empreinte de « l’odeur » LUSH.

Je me suis rendue dans la boutique LUSH de Rouen où j’ai tout de suite été effectivement frappée par les odeurs très très fortes de parfums et d’huiles essentielles (les vendeuses doivent avoir la tête qui tourne à la fin de la journée tant c’est fort !). On découvre des pains de savons colorés aux formes originales et intrigantes. Des grands saladiers remplis d’eau permettent de tester directement les produits. On se croirait dans un atelier de cuisine !

lush 3

Une vendeuse a commencer à me présenter les produits. Elle a compris que je m’intéressais pas mal aux produits naturels et aux cosmétiques fait maison. On a papoté un moment et je suis repartie avec 3 produits adaptés à mes cheveux (cuir chevelu sensible, bouclés, tendance grasse aux racines, longueurs en manque d’hydratation) :

  • Le Curly Wurly (shampoing crème) : Noix de coco, papaye, lin, œufs, citron et divers beurres et huiles naturelles (adapté aussi aux cheveux non bouclés mais secs).

Curly Wurly -Shampoings Lush France - Google Chrome

  • Le Jason and the Argan oil (shampoing solide) : Absolue de rose, huile d’argan, HE de rose/citron/géranium

Jason And The Argan Oil  -Shampoings, -Shampoings solides, -Les incontournables, --Rose Jam  Lush France - Google Chrome.jpg

  • R&B (soin coiffant) : Lait d’avoine, beurre d’avocat, absolue de fleur d’oranger et de jasmin, huile de coco, d’olive et de jojoba.

R&B -Soins capillaires, -Soins coiffants, -Les incontournables Lush France - Google Chrome

Mais avant de parler de mon expérience avec ces produits je vous propose de faire un petit topo de la marque…

La promesse de la marque :

LUSH est une société anglaise fondée au milieu des années 90′. A la base c’était un fournisseur de la marque « The body shop ». Animée par la même volonté de promouvoir une industrie éthique / engagée et responsable la société a fondé sa propre fabrique de cosmétiques.

La marque indique être engagée dans plusieurs causes à finalité éthique et/ou écologique. Cruelty free, végétarien (et plusieurs produits vegan), sans packaging ou packaging recyclable, fait main, fournisseurs éthiques, bio…

Lush engagement

Le site dispose d’une partie « blog » avec des articles de sensibilisation aux méthodes de conservation naturelles, les huiles essentielles, le zéro déchet, les ingrédients…

Mais ce qui est surprenant c’est l’absence de page dédiée sur le site français de la marque. Et pas de logos ni de labels officiels internationaux ou européens (sauf le logo vegan sur certains produits). En revanche sur le site anglais on trouve une rubrique sur leur politique et leurs engagements notamment pour la cause animale, la défense des droits de l’homme et de l’environnement.

Lush engagement 2.PNG

Du point de vue des engagements éthiques on peut trouver une vidéo expliquant leur choix de fournisseurs de matières premières en fonction du niveau de respect de l’écologie et du respect des droits de l’homme. Et à notre niveau nous pouvons aussi promouvoir ce type d’action en achetant leur « Charity pot » (ou « Caritativement belle »). C’est une crème de jour dont la totalité des revenus générés sont reversés à des associations qui défendent des causes telles que la conservation des espèces animales en voie de disparition, le nettoyage des côtes Bretonnes, le recueil d’animaux maltraités,…

Beaucoup de leurs produits utilise des ingrédients « naturels » (je mets le mot entre guillemets car pour moi ça ne veut pas dire quand chose) tels que les fruits et légumes frais, le sel, les algues, les argiles, les œufs, les huiles et les huiles essentielles. Ils indiquent dans les ingrédients en noir les ingrédients issue de la chimie, et en vert les ingrédients d’origine naturelle.

Plusieurs produits sont disponibles « nus » c’est à dire sans emballages. Et les produits avec emballages sont souvent dans des pots noirs qui sont fait en plastique recyclable et recyclé.

Fun fact : si vous retournez le pot et le couvercle vous verrez un petit "x" avec un numéro. C'est le nombre de fois que le plastique a été recyclé avant. Il peut être recyclé une dizaine de fois avant d'être définitivement détruit.
Fun fact #2 : en rapportant 5 pots vides en boutique, la marque vous offre un masque frais pour le visage.

Certains produits, notamment les savons, sont également disponibles à la coupe. 

L’avantage des produits solides est leur pauvre taux d’humidité ce qui permet d’éviter l’utilisation de conservateurs.

La marque dispose également d’une chaine YouTube sur laquelle on peut retrouver par exemple les process de fabrication de certains de leurs cosmétiques.

Exemples avec le Dreamtime bath oil ou le Jason and the argan oil (celui que j’ai acheté).

Mon expérience :

J’ai testé les trois produits sur mes cheveux à plusieurs reprises. J’ai retrouvé les textures et habitudes qu’avec les produits fait maison. C’est à dire que l’utilisation des shampoings est différente des shampoings industriels classique en bouteille. Je m’explique : on a souvent tendance à utiliser beaucoup trop de produit lorsqu’on utilise du shampoing en bouteille. On veut que ça mousse pour avoir la sensation que ça lave, et on en met et en remet partout sur l’ensemble de la chevelure. Pour les produits plus naturels et solides il faut préparer la matière dans ses mains avant de masser le cuir chevelu avec le bout des doigts puis étaler le reste du produit sur les longueurs (s’il est nourrissant, sinon pas besoin).

Donc pour le Curly Wurly j’ai été très satisfaite : la texture est vraiment chouette, une crème avec des petits copeaux de coco râpée à l’intérieur. On va travailler légèrement la matière dans ses mains pour réchauffer les huiles solides (comme l’huile de coco). Le produit mousse beaucoup et il faut en utiliser assez peu (la première fois j’en avait utilisé beaucoup trop, quand ça s’est mit à mousser je me suis rendue compte de mon erreur !). Au moment du rinçage on va utiliser un peigne à grosses dents pour démêler les cheveux (et éviter de les coiffer après et casser les boucles) et pour retirer les petits bouts de noix de coco râpée. Les cheveux sont devenus doux, satinés, légers, brillants et mes boucles avaient l’air teeeeeellement épanuies.

Derrière j’utilise le R&B pour structurer la coiffure et dessiner les boucles tout en les nourrissant. Je suis également très satisfaite de ce produit qui font encore plus de bien à mes cheveux, un délice. Il en faut très peu également car on va juste frotter le produit dans ses mains et les passer dans ses cheveux.

Et le Jason and the Argan oil : il va me durer au moins 1 000 ans ! On frotte ce petit shampoing solide entre les mains et il se forme rapidement une épaisse mousse parfumée. Ensuite on se masse le cuir chevelu avec le bout des doigts. J’en suis plutôt contente, même s’il ne nourrit pas les cheveux, il nettoie doucement, pas agressif, et très parfumé.

En parlant de parfum… Ce shampoing de la taille d’un gros macaron a littéralement embaumé TOUTE ma salle de bain ! Il faut savoir que les produits sentent très très bon et très très fort. J’ai d’ailleurs été surprise des odeurs en entrant dans la boutique et qu’elles soient aussi fortes. J’ai demandé à la vendeuse s’il y avait des parfums dans les produits. Elle m’a indiqué que ça venait des huiles essentielles. Mais en étudiant la compo plus en détail j’ai malheureusement retrouvé « parfum » dans les ingrédients (oupsi !).

Et concernant les ingrédients je suis un peu mi-molle… Y’a du bon y’a du moins bon.

  • J’aime que les produits viennent de coopératives et entreprises responsables et respectueuses des hommes, de l’environnement et des animaux. J’aime les produits d’origine naturelle mis en valeur dans la compo, indiqués en vert et vulgarisé en des termes compréhensibles. J’aime les ingrédients « nature » comme la pulpe et le jus de fruit, les huiles végétales, le sel, les algues,…
  • J’aime moins le Laurylsulfate de sodium qui est un tensioactif détergeant souvent utilisé en cosmétique pour ses pouvoir nettoyant et surtout moussant. Les industriels l’utilisent beaucoup car il est peu coûteux et que, nous, consommateurs voulons que nos produits moussent sinon on pense qu’ils ne lavent pas (en vérité c’est une simple question d’habitude). Le problème c’est que cet ingrédient est assez irritant, déshydratant et même allergène. La marque anticipe les remarques désobligeantes en se défendant sur utilisation de cet ingrédient dans un article « rassurant ». La proportion est moindre que dans d’autres shampoings industriels mais on va pas se mentir ça reste cracra.

Conclusion : Je recommande ou pas ? Oui je recommande la marque car elle mène des actions concrètes pour respecter ses valeurs MAIS il faut bien avoir conscience que ce n’est PAS une marque labellisée (bio, slow cosmetic, ecocert, BDIH, natrue, nature et progrès, cosmos organic, demeter) à part certains ingrédients qui sont bios ou vegans. Si vous souhaitez adopter une consommation plus responsable du point de vue de l’environnement et plus respectueuse de votre santé je vous conseille d’entrer dans leur boutique vous y trouverez votre bonheur. En revanche si vous êtes dans une démarche plus avancée ou plus radicale ce n’est pas la solution. Si ça vous intéresse d’aller plus loin dans le naturel je vous invite à consulter mes articles comme le Zéro déchet dans la salle de bain ou mes recettes de Masque cheveux secs ou Gel douche au savon d’alep.

Le message que j’aimerais faire passer à travers cet article c’est qu’il y a le message de la marque et « la vraie vie ». Restez curieux, ne prenez pas pour acquis les infos diffusées par le marketing, la comm’, l’apparence des boutiques, le design des produits, les couleurs du packaging… N’ayez pas d’a priori ni d’attente, prenez le temps de vous forger votre propre avis, fouillez, renseignez vous et faites des choix de consommation conscients 🙂

Poppy

Un commentaire sur « J’ai testé pour vous : Les produits LUSH »

Laisser un commentaire/avis/impression

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s